fbpx

8’200 indépendants et entrepreneurs interpellent le Conseil Fédéral et les Cantons, réclamant de la cohérence et des aides financières

Le collectif « Indépendants et Entrepreneurs Suisse » a appris avec stupeur la proposition du Conseil Fédéral du 8 décembre, mise en consultation avec les cantons, à propos de nouvelles mesures restrictives qui seraient annoncées Vendredi, valable dès le Samedi 12 décembre jusqu’au 20 janvier 2021 pour toute la Suisse, nonobstant les efforts colossaux consentis par les entrepreneurs en Suisse Romande.

 

Nouvelles annonces du Conseil Fédéral : stupeur chez les Indépendants et Entrepreneurs Suisse

La situation des indépendants et entrepreneurs est dramatique suite aux diverses mesures qui restreignent leurs activités depuis des mois, les mesures d’aides accordées sont insuffisantes et inéquitables. Des inégalités de traitement et des distorsions de concurrences apparaissent chaque jour. Sans mise en place de mesures qui tiennent compte de leurs situations particulières, c’est le tissu économique et l’esprit d’entreprendre Suisse qui sont mis en danger. Le collectif « Indépendants et Entrepreneurs Suisse » demande
  • aux Cantons Romands qui ont déjà mis en place des mesures restrictives, et qui arrivent à limiter la propagation de l’épidémie sur leur sol de ne pas accepter la proposition du Conseil Fédéral. Et de finaliser rapidement toutes les aides en projet/préparation.
  • au Conseil Fédéral de mettre en place de nouvelles mesures de soutien financier, compte tenu de la catastrophe économique que cela représente.
  • aux Cantons et au Conseil Fédéral de se coordonner pour éviter de se retrouver dans cette situation où après concertation les cantons romands annoncent un assouplissement des mesures restrictives pour le 10, suivi de près par le Conseil Fédéral qui annonce un durcissement pour le 12 décembre.

Depuis le 15 mars 2020, plus de 8’200 indépendants et entrepreneurs suisses se sont fédérés via un groupe Facebook. Tous sont soumis directement ou indirectement aux restrictions d’exercer leurs activités. Les discussions sur le groupe ont permis de faire émerger des thématiques récurrentes sur lesquelles nos réflexions sont fondées.

Depuis le 10 avril, le collectif a mené une action commune autour de l’initiative symbolique « Étendre les aides aux indépendant-e-s et relever le plafond pour les PME ! » soutenu par des organisations et des personnalités politiques en fédérant in fine plus de 220’000 signatures.

La pilule est dure à avaler. Les Indépendants et Entrepreneurs Suisse, ont limité, voire arrêté complètement, leurs activités lucratives pour respecter les mesures restrictives imposées au niveau fédéral et cantonal.

Ces entrepreneurs, restaurateurs, hôteliers, commerçants ont investi dans des mesures de protection pour maintenir leur activité. Les autorités cantonales romandes ont pris des mesures fortes pour réduire la propagation des contaminations au détriment de l’activité économique. Et maintenant voilà que, à la sortie du tunnel pour les romands, les autorités fédérales proposent de renforcer les mesures, voire interdire complètement des activités commerciales.

Pour les entrepreneurs, les aides actuelles ne sont pas suffisantes :

  • Les APG ne couvrent que 80% de la rémunération.
  • Nombre de locataires n’ont pas eu d’accord avec leur bailleur.
  • Les coûts fixes restent dus.
  • Les RHT lorsqu’elles sont versées, le sont qu’après avoir traversé un dédale administratif qui oblige les entrepreneurs à payer les salaires de leur poche.
  • Les dirigeants de Sàrl/SA se sentent oubliés.

A propos

Le collectif independants-et-entrepreneurs.ch est une plateforme d’échange et d’informations, et un partenaire pour les milieux politiques et socio-économiques, afin d’obtenir à long terme une meilleure protection sociale pour les indépendants et les entrepreneurs.

Le collectif a d’ores et déjà entamé une réflexion en profondeur sur la société et l’économie qu’il s’agit de mettre en place aujourd’hui, afin de faire évoluer un cadre législatif qui a plus de 20 ans et est discriminatoire pour les entrepreneurs / PME comme le démontre cette crise sanitaire.

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :